•  

     

     

    Un aperçu sur Marie Galante

     

    Cette escapade à Grand bourg m’a bien laissé sur ma faim. J’avais espéré trouver un peu d’animation en soirée mais non rien d’officiellement prévu. Les bistros ferment de bonne heure, pas de musique qui traîne dans les rues. C’est le désert qui prend le pas dans le Bourg. Les gens ne traînent pas dehors, ils sont devant la télé, les touristes eux ont regagné leurs hôtels ou résidences, les commerces ont baissé leur rideau. La ville c’est  endormie, j’ai donc regagné mon bord un peu déçu.

    Un aperçu sur Marie Galante

    La gare Maritime à gauche, le quai des navettes au centre.

    Dans la matinée de ce samedi j’avais fait un bon tour en ville, arpenté les rues, les traverses, les boulevards. Les magasins étaient ouverts et les petits marchands avaient pris possession du macadam sur le parking prés du marché aux poissons, le marché prés de l’église lui aussi regorgeait de produits locaux, et de souvenirs à destination des visiteurs d’un jour qui arrivent avec les navettes rapides qui relient l’île à Pointe à Pitre en 45 minutes de navigation et en repartent par le même moyen en fin d’après midi.

    Un aperçu sur Marie Galante

    Le marché aux poissons de très bonne heure.

    Le spectacle est hallucinant à l’arrivée de ces Navettes, des dizaines de rabatteurs pour les multiples sociétés de location de voitures sont alignés des la sortie des grilles de la gare maritime. Ils partagent les lieux avec les chauffeurs de taxi qui proposent la visite de l’île avec pour argument principal les distilleries de Rhum. Ajouté a cela les parents venus récupérer les ados scolarisés sur l’île principale. Mais aussi les propriétaires de résidences, Gites ou autres habitations chez l’habitant qui viennent récupérer leurs clients. C’est une inextricable cohue devant le port.

    Un aperçu sur Marie Galante

    Les petits vendeurs producteurs prennent possession des lieux

    Je me suis diverti de ce spectacle puis j’ai marché jusqu’au petit musée sur Les 4000 ans d’histoire de la Caraïbe en sortie d’agglomération. J’y ai passé deux heures a regarder les collections, lire les multiples panneaux d’information. Ce musée, galerie d’art, s’appelle : « Kréol West Indies » vous pouvez profiter vous aussi d’une visite car il y a un site web qui parait ‘il est intéressant. Je ne l’ai pas compulsé depuis le bateau, pour cause de connexion wifi inopérante. 

    www.Kreolwestindies.com

     

    Chemin faisant j’ai été impressionné par les fruits de cet arbre, arbre à saucissons, je ne connais rien sur ce sujet. Mais je comblerais ce manque dés que possible.

    Un aperçu sur Marie Galante

    Arbre à saucissons.

    Autre arbre mais bien plus commun et connu l’arbre des fruits à pain, eux aussi de bien grosse taille.

    Un aperçu sur Marie Galante

    L’arbre des fruits à pain.

    Voilà pour petit aperçu sur Marie Galante. Je souhaite qu’il vous a fait un peu voyager comme si vous étiez avec Exocet en Caraïbes.

     


    votre commentaire
  • Risotto du marin

     

    Ingrédients pour 4 personnes

     

    1 Bol de riz

    1.5 Bol d’eau de Mer

    1.5 Bol d’eau douce

    1.5 Bol de légumes (haricots verts, carottes, Brocolis...etc)

    1 Oignon

    2 Gousses d’ail

    2  Cuillères à soupe d’huile d’olive

     Poivre et paprika

    Recette - Risoto du Marin

    Préparation.

     

    -Dans une cocotte minute, faire fondre l’oignon émincé et l’ail pressé dans l’huile d’olive.

    -Ajouter le riz et bien remuer jusqu'à ce qu’il soit translucide.

    -Ajouter l’eau et les légumes en une fois et mélanger quelques instants

    -Fermer la cocotte et compter 5 minutes de cuisson après le sifflement de celle-ci.

    -Servir chaud accompagné de parmesan râpé ou d’un peu de crème fraiche.

     

     


    1 commentaire
  • Terrine de langouste

     

    Ingrédients:

    500 g  De langouste.

    1  Briquette de crème fraiche.

    2 Œufs.

    1 Petite boite de tomates concassées.

    2 Gousses d’ail.

     Thym.

     Sel et poivre.

     

     

     

    Préparation.

     

    -Décortiquer la langouste.

    -Découper la chair en médaillons et disposer les dans un moule à cake.

    -Battre les œufs, puis y incorporer la crème fraiche et les tomates concassées.

    -Ajouter l’ail, le thym, le sel et le poivre.

    -Verser le mélange dans le moule.

    -Mettre le mélange dans le moule.

    -Mettre au four à 150° C pendant environ 30 minutes,

    jusqu’à ce que le dessus soit doré.

     

     


    votre commentaire
  • Exocet est au mouillage de Grand Bourg de Marie Galante.
    Toute petite navigation ce matin.
    Je passerais le week-end ici
    Pour la suite?
     
    Position 15 52 90 N 61 19 3O W

     


    votre commentaire
  •  

    Un instrument nouveau a bord d’Exocet.

     

    J’ai profité de mon escale tranquille à Saint Louis sur Marie Galante, pour faire un peu de bricolage, à bord d’Exocet, en effet cela fait quelques temps que je pensais à installer en extérieur un GPS, car les instruments de navigation que j’ai à disposition ne sont pas ce qui ce fait de mieux actuellement.

    Le pupitre de barre avec le G.P.S.

    Ce texte est un peu rébarbatif pour certain, instructif pour d’autre, il a le mérite d’exister à vous de voir l’intérêt que vous y trouverez.

    Les deux indicateurs contre le roof.

    J’ai à ma disposition deux multifonctions, un en façade contre la cloison du roof, le deuxième sur mon pupitre de barre. Ces instruments peuvent donner plusieurs indications à sélectionner ; Elles sont numérotées de 0 à 7.

    Le deuxième multifonction sur le pupitre de barre.

    0  Vitesse du bateau,comme la petite roue à aube qui recueille  l’information sous la coque se bloque avec les concrétions, algues, ou autre, souvent cela ne fonctionne pas.

    1 Loch journalier, indication des milles parcourus avec remise à zéro à tout moment choisi.

    2 Loch totalisateur, totalisant les milles parcourus sans remise à zéro. Ces deux fonctions sont également conditionnées au bon fonctionnement de la roue à aube, donc même cause, même résultat.

    3 Direction du vent, donnée en degrés sur bâbord ou tribord. Malgré les multiples tentatives je ne suis jamais arrivé à avoir une indication fiable.

    4 Heure, que l’on peut régler à souhait, locale, GMT ou autre.

    5 Profondeur. Hauteur d’eau, réglable également pour obtenir la profondeur d’eau depuis la surface, sous la quille ou autres. Ca  fonctionne bien. Comme quoi.

    6 Alarme de profondeur assujettie à la profondeur réglable naturellement aussi, ça fonctionne mais je ne l’utilise jamais.

    7 la vitesse du vent, c’est cette fonction qui est affichée en priorité à bord.

     

    Le nouveau G.P.S visible devant la barre

    Donc voilà 8 indications dont je n’en n’utilise que deux. Et encore pour la profondeur, j’ai un écran dédié, donc il ne reste que la vitesse de vent. C’est bien insuffisant par moment et les allers retours à l’intérieur pour d’autres infos ne sont pas rares de ce fait. Le G.P.S, avec sa cartographie permet toutes sortes d’informations. Il était en panne dernièrement la connexion  avec l’antenne avait cessé de fonctionner. J’ai pu réparer ce défaut du à une fiche de connexion qui avait oxydée, les fils étaient coupés mangés par l’eau qui avait trouvé son chemin dans cette fiche « étanche »

     

    Le G.P.S sur son support ad hoc.

    Aussi, voila que j’ai donc installé un G.P.S en extérieur, sur un support ad hoc, devant la barre, mais également en le faisant pivoter sur un axe visible des bancs de cockpit, d’un côté comme de l’autre ainsi, j’aurais la possibilité d’afficher et voir au choix 4 écrans.

    Le G.P.S en position lecture depuis le banc bâbord. 

    Le premier, Affichage PARCOURS, me donne, La vitesse du bateau sur le fond, la route que suis le bateau. Mais aussi, si je lui indique un point à atteindre, il me donne la distance de ce point, le cap  qu’il me faut suivre pour y aller, le temps de navigation prévisible pour l’attendre et l’heure d’arrivée estimée.

    Le deuxième, Affichage POSITION, me donne, la date et l’heure, les coordonnées de la position du bateau en Latitude et Longitude. La vitesse du bateau et la route qu’il suit sur le fond (sans se préoccuper des courants et dérives éventuelles).

    Le troisième, Affichage TRACEUR, me donne, un visuel sur lequel apparaissent, la position du bateau, la position de l’endroit sélectionné où l’on se dirige, Il peut y avoir une succession de positions pour atteindre un lieu X. Et la aussi cap vitesse et coordonnées géographiques de la position du bateau.

    Le quatrième, Affichage PERSTECTIVE, me donne un visuel sur lequel apparait  une perspective de route idéale pour rejoindre un point  déterminé et comment se situe le bateau sur cette perspective. De plus là encore le cap de l’objectif, la route que suit le bateau, sa vitesse, et les coordonnées géographiques.

    Voila pour la description des infos que j’aurais à ma disposition en extérieur, mais aussi une Chose accessible et intéressante,  le bouton (Mob) ce bouton sur un simple appui enregistre la position, utile pour revenir sur une zone d’intérêt ou dans le cas de la chute à la Mer d’un objet voir d’une personne.

    Aussi des alarmes sont disponibles, Arrivée à un point donné, dérapage du bateau au mouillage, d’écart de route, de vitesse.

    Voila ce que j’ai installé, cela fonctionne, il me reste à le tester en navigation ce qui ne saurait tarder.

    Si vous avez des questions ne pas manquer de les poser dans les commentaires, je me ferais un plaisir de vous y répondre, si je le peux.

     


    votre commentaire
  •  

    Crique ardéchoise

     

    Ingrédients: (pour une personne)

    1 pomme de terre.de la taille d’un très gros œuf

    1 Œuf

    2 Gousses d’ail.

     Huile pour friture. (Une larme)

     Sel et poivre.

    Recette Crique ardéchoise

     

    Préparation:

     

    -Peler, laver, râper la ou les pommes de terre.

    (J’utilise la râpe pour carottes râpées)

    -Dans un saladier, ajouter au râpé de P d T le ou les œufs, et l’ail émincé fin ou écrasé.

    -Saler et poivrer à convenance.

    -Battre sommairement au fouet.

    -Chauffer une poêle de taille en fonction du volume de préparation, (l’appareil doit faire 8 à 12 m/m d’épaisseur dans la poêle) avec juste ce qu’il faut d’huile pour napper le fond.

     

    Recette Crique ardéchoise

     

    -Verser l’appareil dans la poêle chaude, répartir également, couvrir et cuire à tout petit feu une 10 ene de minutes puis retourner et cuire encore 6 à 8 minutes. Une couleur blonde et cuisson à cœur est idéale.

    Servir tel quel, ou en accompagnement d’une viande grillée voir d’un poisson à la plancha.

    Recette Crique ardéchoise

     


    1 commentaire
  •  

    Un petit tour et puis s’en vont, la suite...

     

    Le deuxième jour de notre balade, c’était aussi le jour du départ du mousse. Nous avons mis à profit d’avoir une voiture pour faire le tour de Grande terre. Nous avons quitté Exocet de bonne heure pour partir dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

    Notre première halte fut pour Sainte Anne, jolie commune en bord de Mer avec une belle promenade en bordure des flots avec la route du littoral bordée de palmiers.

    Un petit tour, suite...

    Le mousse arpente la promenade de Sainte Anne.

    Un petit tour, suite...

    La baie est abritée de la houle du large par une barrière de corail, quelques voiliers y trouvent refuge, c’est bien sympa, je note ça dans mes tablettes, il se peut que je vienne y tremper la quille d’Exocet un jour prochain.

    Un petit tour, suite...

    Le Captain’, se laisse prendre en photo à son tour devant le  « lagoon »

    Un petit tour, suite...

    Voila l’alignement des palmiers de la promenade.

    Un clin d’œil en passant, cet abri bus sur la photo, est un des milliers qui se trouvent sur l’île, il y en a le long des routes pléthore.

    Un petit tour, suite...

    Un bassin pour les barques de pêche, abrité par une digue est implanté dans l’Ouest de la rade, à terre des cabanes servent à stoker le matériel et les apparaux de pêche. Et un marché aux poissons est sur le trottoir en bordure de route.

    Ensuite notre deuxième halte a été au Moule, cette ville fait face à l’Atlantique, mais la aussi une barrière de corail protège le littoral.

    Un petit tour, suite...

    Une belle plage bien aménagée avec des abris, des lolos, des bancs, et en arrière plan des aires de jeux, terrain de basket, de tennis, et des parkings.

    Un petit tour, suite...

    Le mousse a pris la pose sur ce palmier qui malgré être couché perdure et tente un redressement de situation.

    Un petit tour, suite...

    Troisième arrêt, pour la bourgade de Petit Canal, située sur la côte Nord Ouest de Grande terre un cite qui a été une plaque tournante de la traite des Noirs pour alimenter en main d’œuvre les plantations. 

    La richesse des uns, due à la misère et l’exploitation des autres quand cela changera t’il sur cette terre.

    Un petit tour, suite...

    Le petit canal qui acheminé cette « marchandise » a un vaste marché aux esclaves avec son église, alors si dieu veut, les hommes sont absous.

    Un petit tour, suite...

    Pourtant, que la nature est belle, comment peut on imaginer, en voyant un vol de pélicans, que l’humanité, est arrivée.

    Détournement d’une chanson de Jean Ferrat. ( La montagne)

     

    Un petit tour, suite...

     

    Passons à autre chose, un autre clin d’œil, j’ai été choqué par la quantité de panneaux, écriteaux, banderoles, affiches qui se trouvent vraiment de partout le long des routes une pollution visuelle extraordinaire. Les panneaux signalétiques des routes sont eux, cachés, inexistants, délabrés, masqués. Mais aussi partout où le regard se porte c’est des tas d’ordures, de ruines, de carcasses de voitures. Comme c’est dommage pour cette île qui serait un paradis si chacun prenait sa part de responsabilité, mais voilà la aussi  mes idées  ne sont pas au goût du jour.

     

    Un petit tour, suite...

     

    Le mousse à l’aéroport en attente de son embarquement, ce n’est qu’un au revoir et  pas un adieu.

     

    Un petit tour, suite...

     

    A bientôt le mousse. Où et quand ?

     


    1 commentaire
  •  

    Petit récit de navigation

     

    Après être resté devant Gosier, hier samedi 5 avril, j’avais une envie de petite navigation qui me courait dans la tête, aussi ce matin après avoir pris mon petit déjeuner, Exocet a été préparé pour prendre la Mer.

    7 heures 30 : l’ancre avait regagné sa baille, les instruments allumés, moteur en route, Exocet quittait le mouillage.

    7 heures 50 : La grand voile envoyée à 1 ris, le génois déroulé à 2 ris, le moteur stoppé, vitesse 6 Nds, Mer forte au prés le bateau plongeait dans les creux faisant monter sur le pont des gerbes d’eau.

     

    8 heures 50 : J’avais parcouru 5,5 miles, la Mer toujours dans le nez, je favorisais bien sur la vitesse et la puissance du bateau au cap me conduisant à Marie Galante. Objectif que je m’étais donné.

     

    News du 6/04/2014

     

    9 heures : je viens de prendre le deuxième ris dans la Grand Voile, un grain me vient dessus.

    9 heures 30 : le grain est passé, j’ai relâché le ris deux de la Grand Voile.

    10 heures 20 : je suis à 11 miles de mon point de départ, je m’en contente bien. Je suis sous une pluie fine, le ciel est complètement gris et bas. Je suis à l’ abri à l’intérieur, en faisant l’écureuil comme disait l’ami Guy. (Monter de temps à autre jeter un coup d’œil à la route, aux réglages, et aux autres bateaux éventuels).

    11 heures 20 : les voiles sont roulées ou affalées, le moteur est sollicité pour nous faire parcourir le mile restant dans l’axe du vent, sur la Mer qui sous le vent de Marie Galante c’est bien assagie

     

    News du 6/04/2014

     

    12 heures : Exocet est au mouillage devant Saint Louis. Bateau rangé annexe à l’eau. Le soleil est revenu, l’alizé est doux, le pont va vite être sec.

    Voila un petit récit de navigation, pour que vous le viviez à votre tour.

    Pos : 15° 57 376 N 61° 19 285 W


    votre commentaire
  •  

    Un petit tour et puis s’en vont

     

    Ainsi font les petites marionnettes, dit la chanson. Il en a été de même pour le Mousse qui avait hâte de rentrer dans ses pénates.

    Nous avons pris une voiture de location pour les deux derniers jours de présence en Guadeloupe du mousse. 

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    La Dacia qui nous a été confiée.

     

    Juste pour en faire le tour afin de ce faire une idée des paysages sans aller au fond des ravines, ni escalader les mornes, pas plus que de faire les découvertes que tous les guides préconisées. La forme physique du mousse n’y aurait pas résistée.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Sainte Rose au Nord de basse terre le grand cul de sac marin.

     

    Notre première halte fut pour Sainte Rose au Nord de basse terre pour y voir les eaux calmes du grand cul de sac marin, vaste étendue de Mer entre coupée d’ilots recouverts de palétuviers, la navigation y est bien difficile avec des bateaux avec une quille qui plonge profondément dans l’eau car les fonds ne sont pas généreux et pas cartographier avec grandes précisions, il faut connaitre ou avoir des bateaux à fonds plats.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Sainte Rose vaste étendue d’eau abritée de la houle du large.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Deuxième halte sur un promontoire d’où l’on domine l’ancien « Club Med » en bout d’une plage magnifique. Terminée par la pointe du petit bas vent. 

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Dans le lointain l’îlot de la tête a l’anglais.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Le mousse qui pose devant une œuvre de fer soudée qui symbolise les joueurs de Ka, les gros tambours traditionnels des Antilles.

     

    Avec l’îlet à  Kahouane en fond sur la Mer des Caraïbes.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Un autre point de vue panoramique.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Du même endroit la vue sur le cap Gros morne et la plage de Grande anse au nord de Deshaies.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Une vue plus précise sur la grande plage de Grande anse.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Un petit tour et puis s’en vont

    Deux vues de la plage de grande anse.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    La grande baie de Bouillante vue d’un promontoire.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Nous avons fait une halte repas à Bouillante dans un lolo typique et sympa.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Le mousse n’avait pas bien d’appétit mais a apprécié le cadre.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Voila l’eau de source chaude qui va à la Mer et qui a donné son nom à cette bourgade elle peut atteindre plus de 100° 

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    La vapeur est exploitée pour fabriquer de l’électricité.

     

    Un petit tour et puis s’en vont

    Le mouillage de petite anse, juste au Nord de l’anse a la barque Côte Ouest.

     

    Retour à bord d’Exocet pour un repos bien mérité, mais il y aura une suite à ce périple autour de Basse terre.

     


    votre commentaire
  • Exocet a quitté la marina où il a passé 3 nuits cela fait bien longtemps 
    que ce ne lui était arrivé.

     

     


    Le mousse m'a tenu informé des étapes de son voyage de retour, elle a 
    regagné la maison.
    Moi de mon côté je suis bien décidé a aller à Antigua pour la fin du 
    mois ou il y aura là "Antigua sailing Week".
    mais j'ai 15 jours de délai pour monter, que ferais je d'ici là?

    rien d’arrêté!

     

     

     

    Lien de superbe fond écran


    pour le moment j'ai planté l'ancre à l'ilet Gosier.
    Il fait un temps magnifique avec 15 à18 Nds d'alizé.


    Programme pour cette fin de journée, rangement du pont pour le mettre en 
    configuration navigation, donc rangement des pares battage, des amarres 
    et replacer les tangons, échelle de bain annexe.
    Je vais m'en sortir tranquille.

    Pos: 16° 12 177 N & 61° 29 644 W

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires