• Les généraquois parmi nous

     

    Les généraquois parmi nous.

     

    Voila que la période où Exocet a reçu avec plaisir des invités vient de se terminer. En effet après la venue des enfants à bord pour une escapade depuis Saint Martin jusque aux B V I, British Virgin Island. Ceux sont des amis de longue date, Pierre & Sylvie qui sont venus changer un peu la routine de la vie du bord.

    Les généraquois parmi nous

    Pierre à l’arrivée en Guadeloupe.

     

    Nous avons bien aimé ces moments de partage, nous c’est le mousse et moi, mais aussi Exocet qui a donné à tout son équipage toutes satisfactions, depuis la Guadeloupe, île mère, nous sommes allés tremper la quille du bateau dans les eaux de l’archipel des Saintes, la traversée d’une vingtaine de miles c’est passé dans de bonnes conditions. Les amis souhaitant plus faire connaissance des îles, que de faire au quotidien des miles et des miles, nous avons passé aux Saintes trois nuits, le lendemain de notre arrivée, nous avons loué des scooters pour parcourir en tous sens l’île de terre de haut, avec la visite fort intéressante du Fort Napoléon qui enferme un musée, une collection de plantes en relation avec le jardin botanique de Monaco.

    Les généraquois parmi nous

    Pierre dit pierrot, Sylvie et le captain au fort Napoléon.

     

     Il accueille également une famille d’iguanes qui fait aussi l’attraction. Belle journée donc que ce jour de balade, visite, pique nique.

    Les généraquois parmi nous

    Pique nique sous un carbet plage de Pompierre.

     

     Nous avons clôturé par un bon moment à une terrasse, vue sur le mouillage du bourg, une ou deux bières à la main.

    Les généraquois parmi nous

    Elle est bien belle la vie.

     

    Le jour suivant, c’est l’îlet cabrit que nous avons mis à notre programme, traversée en annexe, ascension jusqu’au fort Joséphine, dont il ne reste que des vestiges et des cabris par dizaines, mais d’où la vue sur les îles est magnifique. 

    Les généraquois parmi nous

    Le mousse qui donne du pain sec aux cabris.

     

    Les généraquois parmi nous

    La baie des Saintes.

     

    Balade bucolique donc et prise de nombreuses photos. Le repas de 13 h sera pris à bord et l’après midi sera faite de repos, lecture, bains, et parties de Belote endiablées.

    Les généraquois parmi nous

    La partie de cartes à bord d’Exocet.

     

    Au réveil la journée qui s’annonce belle nous verra quitter les Saintes pour aller sur Marie Galante. Pierrot prendra beaucoup de plaisir à tenir la barre d’Exocet durant toute la navigation, le vent est bien agréable, la Mer belle, et si la route ne pouvait pas être directe en partant des Saintes petit à petit le vent tournant vers le sud, a donné la possibilité d’arriver à Saint Louis en fin de matinée.

    Les généraquois parmi nous

    Pierrot à son bonheur.

     

     Nous avons loué une voiture pour 24 heures ce qui nous a permis de faire la visite de Grand bourg le jour même, et le tour de l’île le lendemain, avec comme il ne pourrait en être autrement la visite des Rhumeries et dégustation des productions locales.

    Les généraquois parmi nous

    Le point d’information et de dégustation de la distillerie Poisson.

     

    Retour sur l’île mère au petit largue, allure du bateau avec le vent en avant du travers tribord. Allure confortable et rapide pour cette traversée, le barreur tout à sa joie de mener Exocet sur une Mer pas forte mais bien formée, avec de jolies vagues qui par moments, montaient à l’assaut du bordé pour éclabousser le pont. Notre atterrissage a été sur Saint François, nous avions mis cette destination pour deux raisons, une pour y revoir des amis de Port Camargue, et l’autre pour assister au défilé du carnaval prévu le lendemain au soir. Les amis étaient contents de nous revoir, comme nous de les retrouver, pour le Carnaval la satisfaction est moindre mais il fallait bien mettre cela au programme.

    Après les deux nuits passées là, route sur Gosier, une quinzaine de miles vent arrière avec une Mer plus formée de grosses vagues en début de navigation puis plus rondes et longues pour finir. L’abri de l’îlet gosier nous a accueillis pour la aussi de belles journées et des nuits tranquilles.

    Les généraquois parmi nous

    Les écrevisses ou Ouassous.

     

    Nous avons terminé le séjour de nos amis par une découverte de la Guadeloupe en voiture. Visite de la Rhumerie Damoiseau, halte à la cascade aux écrevisses (les Ouassous, non local des écrevisses), repas dans un resto de plage bien sympa, que du bonheur.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :