• La senne en Martinique

    La senne en Martinique !

     

    Surprenant me direz vous, non il ne s’agit pas du fleuve qui traverse notre capitale, non, il s’agit d’une forme de pêche qui est pratiquée ici traditionnellement la pêche à la senne. Deux barques équipées de puissants moteurs tirent par le truchement d’une longue ligne de bout plus ou moins 100 mètres Un long filet de petites mailles qui a été mis à l’eau un peu au large.

    La senne en Martinique

    Le long filet, la senne, maintenu en surface par des flotteurs répartis tout du long, et lestés par des plombs sur la partie basse, avec aussi des gros bidons blancs pour que le chef de pêche puisse bien visualiser la configuration de ce piège qui ramène les poissons vers la plage.

    La senne en Martinique

    De la plage, voilà les deux barques qui de conserve halent le grand filet.

    La senne en Martinique

    Arrivée non loin de la plage les barques reprennent peu à peu les longues lignes de traits. Toujours aux ordres du chef qui communique des ordres par des signaux faits avec des panneaux blancs en bout de manche pour être bien visible.

    La senne en Martinique

    Des hommes avec un équipement de base, palmes masques tubas accompagnent le filet pour intervenir à chaque fois que celui-ci est croché au fond sur une roche, une patate de corail, une épave quelconque. Ils interviennent en apnée. Les voilà de retour rassemblés sur une barque qui leur est affectée.

    La senne en Martinique

    Une fois les barques de remorquage ont fait passer à terre la longue ligne qui a servi à haler la senne.

    La senne en Martinique

    Tous les hommes de l’équipe des pêcheurs se mettent à tirer sur les bouts pour amener à terre le grand filet, les parents, les amis, les passants, les amateurs, tout le monde est le bienvenu .

    La senne en Martinique

    Le piège s’est bien rétréci, les enfants sont à la fête de voir ici où là des poissons pris dans les mailles étroites du filet ils peuvent prendre tout ce menu fretin qui n’intéresse pas les pêcheurs qui recherchent des poissons commercialisables.

    La senne en Martinique

    Une fois toutes les prises rassemblées il n’y a pas une belle pêche, beaucoup de petits poissons sans valeur. Certains ont pu retrouver la liberté, d’autres seront relâchés, certains seront donnés à tous les aidants qui réclament ainsi leur part du butin.

    La senne en Martinique

    Les gens peuvent venir prendre dans les mailles tout ce qui les motivent ils glanent ici ou là des poissons, des calamars, des bouts de coraux. Le filet sera ainsi nettoyé.

    La senne en Martinique

    Le travail se terminera par la remise à bord du filet, de tous les bidons flotteurs, et les longues lignes de halage.

    La senne en Martinique

    Une matinée, 15 hommes, quatre barques, des bénévoles par dizaines pour quelques kilos de poissons, pas bien rentables, mais cela ce fait avec le sourire et la bonne humeur. Nous sommes aux Antilles.

    Pa ni pwoblém man, cool.

     


  • Commentaires

    1
    sylvie fabre
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 18:16

    J'adoooore!!! On s'y croirait!!!!!

    Bisous Tonton

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :