• Coup d’œil sur Béquia

     

    Coup d’œil sur Béquia

     

    Je vais vous présenter brièvement le mouillage d’Admiralty bay, avec en fond le quai où  accoste les ferrys qui viennent de Kingstown sur l’île mère de Saint Vincent.

    La baie est grande, bien ouverte vers l’Ouest, il y a de la place pour des centaines de bateaux, c’est un port d’entrée pour l’ensemble des îles sous la dominance de Saint Vincent, c’est là que l’essentiel des bateaux de croisière privés, de charter, ou de location font les formalités pour aller au Tobago-cays.

    Je suis monté à la batterie qui protégeait l’entrée de ce havre, du temps des guerres dans les Antilles  entre Français, anglais, mais aussi des incursions de pirates de toutes nationalités, pour avoir une vue d’ensemble.

    Un panneau, un peu défraîchi donne en Anglais les informations sur le lieu, son édification, son utilité, mon anglais des plus sommaire ne me permet pas de le traduire correctement.

    Une batterie de canons est encore en place mais sûrement pas en état de servir, le site était bien propre, nettoyé depuis peu par une équipe de travailleurs que j’avais croisé en montant cette route.

    Bien sur de cette position une vue maintenant partiellement obturée par la végétation permettait de tirer sur tous les bâtiments hostiles.

    Tout à côté du fort Hamilton, se trouve un grand récupérateur d’eau de pluie, comme il y en a sur ces îles sans source ; mais je le pense désaffecté, le réservoir contigu et maintenant squat je n’ai pas osé déranger ses occupants.

    Du bateau, j’avais pris quelques photos de bon matin avec une belle lumière.

    Au matin d’un autre jour, un grand voilier à trois mâts entrait dans la baie sous voilure réduite.

    Il s’agit du Mandalay  qui est enregistré à Zanzibar, il fait des croisières au départ de Grenade, où je le voyais régulièrement au port de St Georges.

    Il a mouillé une ancre dans une manœuvre complètement maîtrisé sans appui des moteurs, et a passé la journée là pour repartir dans la soirée ou la nuit pour une autre escale sûrement.

    Exocet est lui aussi en escale pour quelques jours encore, je vous retrouverais bientôt pour d’autres aventures à vous faire partager


  • Commentaires

    1
    Le mousse
    Mercredi 12 Août 2015 à 20:16
    Exocet met des ris même sans son mousse !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :